LES PIÉTONS

Tapas et paella dans le ventre de Paris

L’histoire a commencé dans les années 50, Laurence et Alcide, les arrière-grands-parents des actuels propriétaires, ouvraient alors un bistrot parisien au cœur du marché des Halles dit « le ventre de Paris ».

Ils travaillaient jours et nuits au rythme de l’activité du Marché.

Dans les années 70, le Marché disparaît avec ses « Forts » (nom donné aux hommes costauds qui travaillaient aux halles) mais Les Piétons continuent leur chemin avec Jacqueline (fille de Laurence) et son mari Georges.

Un resto bar légende de Châtelet Les Halles

Ils voient passer des artistes mythiques de l époque, comme ce jour d Aout 1959 , où « Bebel » après une journée de tournage de « A bout de Souffle » de Godard, donna le surnom de JOJO LES GROS BRAS ( 46 cm de tour de cou, 46 cm de tour de biceps et 46 cm de tour de mollets) à Georges alors homme le plus fort des Halles.

Vingt ans plus tard , les piétons passent le relais à la Nouvelle Génération qui transformera le bistrot parisien en l’un des premiers bars-restaurants espagnol de Paris afin d’honorer les racines espagnoles et argentines de la Famille.

L’Espagne s’invite à Paris 4

Notre équipe à votre service

Nous appeler